WorldCat Linked Data Explorer

http://worldcat.org/entity/work/id/304112919

Histoire des maladies en occident

Open All Close All

http://schema.org/description

  • "Une version abrégée et révisée de ##Histoire culturelle de la maladie## (SDM 8101607)."
  • "Cette collection a le souci de faciliter l'accès des soignants à un savoir culturel susceptible de les aider à mieux situer leurs pratiques. Une mission excellemment remplie par cet ouvrage, version abrégée et mise à jour d'une uvre inachevée de Marcel Sandrail. D'abord par l'actualité du sujet puisque, jusqu'à l'émergence du sida, nous avions tendance à oublier que les maladies ont aussi des dimensions anthropologiques. Les hommes s'en sont construit des représentations, leur ont donné des significations, les ont mêlées à des idéologies, à des religions, à des morales ou, plus récemment, les ont crues épurées par la science de leurs scories interprétatives. Ensuite parce que l'auteur fait preuve d'un talent éblouissant de conteur. Aucune trace de sécheresse pédante dans ce récit dont on ne perd jamais le fil.-"
  • "Clins d' il anecdotiques, capacité à mêler les registres de l'empathie, de l'ironie, de la rigueur scientifique, de la profondeur philosophique, autant d'éléments qui tiennent l'intérêt en éveil, donnent couleur et relief à l'histoire, incitent à la réflexion, à des appréciations qui transcendent les limites de notre quotidien. Sans référence aux jalons du passé, fussent-ils chaotiques, comment essayer de comprendre ce qui a priori nous étonne, nous agace ou nous consterne à propos des idées que les hommes contemporains se sont forgées et continuent de se forger autour du sida? A propos du sens qu'il convenait d'attribuer aux maladies, aucune civilisation ne semble avoir été en panne d'imagination. A Babylone, c'est la main des divinités qui venait sanctionner la transgression supposée des lois et des tabous.-"
  • "En Egypte ancienne, le désordre moral n'était pour rien dans un malheur imposé par des forces extérieures qui pouvaient être un autre homme, un arbre, une pierre. Le Coran évoque une épreuve envoyée d'en haut. Les romantiques firent de la pâleur et de l'aspect maladif un canon de la beauté féminine! Trois siècles auparavant, en 1530, Girolamo Fracastro, médecin de Vérone, rédigea un poème qui devint célèbre en son temps et dont le héros, un berger nommé Syphilis, expliquait déjà les origines de la grande vérole! C'est alors que s'imposa peu à peu la notion de contagion: "tandis que l'Eglise préconisait la prévention par la chasteté, le célèbre anatomiste Fallope propose l'emploi de préservatifs". Roger Charbonney (avril 1998)."

http://schema.org/name

  • "Histoire des maladies en occident"
  • "Histoire des maladies en Occident : d'après l'oeuvre de Marcel Sendrail"
  • "Histoire des maladies en Occident"